La marche nordique va vous séduire !

Dernière mise à jour : août 1



Qu'est-ce-que la marche nordique ?

On pourrait appeler cela "du ski de fond, sans ski". A l'origine, cette pratique avait pour but de préparer les compétiteurs à l'hiver. Les pays Nordiques ont développé la pratique dans la sphère du sport santé, l'adaptant ainsi à tout type de public. Ensuite ce fut au tour de l'Allemagne puis de la France, où beaucoup de fédérations s'y sont intéressées (F.F.A, fédération sport pour tous, FFRP; Club Vosgien, etc) pour devenir à ce jour une activité très utilisée dans le cadre du sport santé, en particulier pour la remise en forme ou la rééducation.


Quels sont les avantages de la pratique de la marche nordique ?

Les bénéfices sont vraiment nombreux, il y a très peu de contre-indications.

- C'est une activité complète et équilibrée, qui fait travailler tout le corps (à savoir le haut, le bas, le côté gauche et le côté droit).

- C'est une pratique dite d'endurance (on peut travailler notre condition physique à notre rythme, varier les reliefs, etc)

- C'est une pratique qui permet de développer ses capacités musculaires et cardio-respiratoires

- Sport adapté aux personnes souffrant de maux d'articulations ou de dos, car il n'y a moins d'impact au sol qu'en course à pied.

- C'est une activité de plein air, ce qui est parfaite en terme d'oxygénation

- La marche nordique est préconisée dans un travail d'amélioration de la posture, à condition de pratiquer avec les bons gestes.


Vous parlez d'apprendre les bons gestes. Cela signifie qu'il ne suffit pas de se munir des bâtons et commencer sa marche, tel qu'on pourrait le faire habituellement, c'est ça ?

Effectivement, dans la pratique de la marche nordique, il n'y a pas que "l'achat des bâtons". Il faut également prendre le temps de comprendre "pourquoi et comment la pratiquer" afin d'acquérir les bons gestes et percevoir le sens des actions. C'est là tout le travail du professionnel auprès des pratiquants.


Quel est le risque encouru par "l'improvisation" de la part du pratiquant ?

Le risque est de ne pas avoir les bons gestes et la bonne posture, ce qui entrainerait potentiellement de passer à côté des divers bienfaits de la pratique sur le plan corporel.


Même si, comme vous l'avez dit, il y a très peu de contre-indication, quels sont-elles ?

Effectivement, compte tenu de la grande adaptabilité (programme par niveau et objectifs) , c'est une activité qui convient vraiment au plus grand nombre, quel que soit le profil. Je dirais donc que la contre-indication serait d'intégrer un groupe qui ne correspond pas à son besoin ou à son niveau.


Vous parlez de "groupe", est-ce que cela signifie que la marche nordique n'est pas une activité adaptée pour une pratique individuelle ?

Vous pouvez bien sûr pratiquer la marche nordique en autonomie. Néanmoins, je conseille d'avoir au préalable suivi quelques séances encadrées par un professionnel, afin que, comme je l'expliquais, le pratiquant soit au clair sur le "comment et pourquoi" (1ère séance) et acquérir la bonne gestuelle de base (séances suivantes). Au bout de trois à quatre séances, la personne sera ainsi autonome. Par la suite, ce sera du perfectionnement.


Quelle est la plus-value du groupe par rapport à une pratique en solo ?

Etre en groupe à un effet stimulant de façon générale.

Il y a également la possibilité de compléter l'activité en cours par des mouvements de gymnastique ou renforcement musculaire pendant le parcours. Cela permet de toucher notamment les adeptes du fitness, qui découvriront qu'il est possible de muscler son corps, sans s'enfermer dans une salle de sport !


Qu'auriez-vous envie de dire aux personnes qui hésitent à essayer ?

Oubliez les préjugés !

Ceux qui pensent que c'est une pratique "trop pépère", ou qui ont l'image d'une activité "pour sénior", se trompent ! C'est une pratique dont les séances sont adaptables, et qui s'adresse ainsi à tout public, notamment aux sportifs de haut niveau le cas échéant.


Ne pas non plus se dire : "c'est de la marche rapide c'est trop pour moi", "je n'ai pas le niveau". C'est en réalité une pratique qui peut également se faire de façon très douce, raison pour laquelle, elle est préconisée dans le cadre de la rééducation ou reprise sportive, comme par exemple après un cancer.


Pour résumer, la marche nordique, de par son adaptabilité est accessible à tous, car c'est comme le vélo : vous pouvez faire le choix de monter les cols ou rouler sur des pistes cyclables, en fonction de vos envies, vos besoins et votre niveau sportif. Alors n'hésitez plus et venez tenter l'expérience !

Merci à Eric GEHIN pour le temps qu'il nous a accordé à travers cette interview.

Si vous souhaitez en savoir plus sur son parcours, cette pratique dont il est passionné ou obtenir des renseignements sur les séances qu'il encadre , n'hésitez pas à contacter

" mieuxencorps ". Voici son site web : www.mieuxencorps.net


Interview réalisée auprès d'Eric GEHIN par Pause Temporelle.




#marchenordique #pausetemporelle #sportsanté #prendresoindesoi #nature #alsace #nordicwalking #activitephysique #mangerbouger












122 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout